5 conseils pour vous aider à concilier vie professionnelle et vie privée

Il y a dix ans, le 9 janvier 2007, Steve Jobs présentait le premier iPhone. Dix ans seulement me direz-vous… Les smartphones n’ont pas mis longtemps à s’imposer dans notre quotidien, et depuis, nous ne les quittons plus. Au cours de cette décennie, la question de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée n’a cessé de se renforcer. À tel point qu’une étude menée par TNS Sofres révèle que, pour 99% des salariés interrogés, il est important de réussir à concilier ces deux sphères pour se sentir bien dans son travail. Quels que soient l’âge, le sexe, la catégorie socioprofessionnelle, la situation familiale, la taille de l’entreprise et le secteur d’activité, chacun s’accorde sur ce point. Cet équilibre est indéniablement devenu un facteur clé de la satisfaction au travail.

 

Or, un salarié sur trois estime consacrer trop de temps à son travail. Face aux impératifs de productivité, à la montée du stress, à la pression des clients impatients, aux évolutions permanentes du marché et à l’apogée des nouvelles technologies, le travail s’intensifie et le temps semble s’accélérer. À l’heure où les employés sont nombreux à pouvoir travailler partout et tout le temps, le temps de travail officiel ne correspond pas toujours au temps de travail réel. En conséquence, la frontière entre vie professionnelle et vie privée est plus que jamais perméable. Les cadres sont nombreux à se lever le matin et à avoir comme premier réflexe de consulter leur téléphone pour regarder leurs emails. Il en est de même le soir avant d’aller se coucher. La plupart d’entre eux se rendent compte que cela n’est pas normal et que la démarche n’est pas saine. Seulement, il n’est pas évident d’y remédier sans le soutien de l’entreprise elle-même.

La majorité des employés trouve que les entreprises ne s’investissent pas suffisamment pour faciliter la conciliation entre la vie professionnelle et la vie privée de leurs collaborateurs. Bien que les entreprises semblent peu se mobiliser, les signes de progrès se multiplient. En effet, la prise de conscience de leur part est de plus en plus forte. Elles réalisent qu’en restant constamment connectés et en étant régulièrement interpelés dans leur travail, les employés perdent en efficacité et ont davantage tendance à se disperser. Il existe une confusion majeure entre ce qui est « urgent » et ce qui est « important ». Ce qui est urgent n’est pas forcément important. Pourtant, les employés se sollicitent souvent mutuellement pour des demandes « urgentes » qui ne sont en réalité pas foncièrement importantes pour l’entreprise. Afin de remédier aux effets pervers de l’hyperconnectivité, certaines entreprises imposent des règles de déconnexion. Cela se traduit par le droit à la déconnexion.

 

Voici cinq conseils pour vous aider à concilier votre vie professionnelle et votre vie privée au quotidien. Les bonnes résolutions commencent ici :

 

Pour en savoir plus sur le droit à la déconnexion, lisez cet article.

4 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *