Tendance : les vacances illimitées

Le concept des vacances illimitées, né aux Etats-Unis il y a plusieurs années, a traversé l’Atlantique pour débarquer en France en 2015. Cette initiative a été importée par le groupe américano-japonais Indeed, spécialiste de la recherche d’emploi. « Les salariés partent quand ils veulent, autant de jours qu’ils veulent, quand ils en éprouvent le besoin. Tout repose sur la confiance », explique Arnaud Devigne, directeur général de cette société pour la France. Cette initiative, qui s’inscrit dans une démarche expérimentale, n’a pas tardé à séduire les start-ups françaises.

 

Liberté et responsabilité

Parmi elles, nous avons rencontré François Raynaud de Fitte, co-fondateur de PopChef, spécialisée dans la livraison de repas faits maison en 30 minutes. Au sein de cette start-up où les deux valeurs fondamentales sont liberté et responsabilité, la démarche des vacances illimitées s’est imposée naturellement. « Nous préférons responsabiliser nos équipes sur leurs objectifs plutôt que sur les horaires », confie le co-fondateur. Les employés sont libres d’organiser leurs emplois du temps comme ils l’entendent tout en se montrant responsables. Au quotidien cela se traduit par une sieste l’après-midi pour les plus fatigués, une sortie à la piscine pour les plus sportifs, une journée de télétravail ou même une semaine de vacances. Les fondateurs ne manquent pas de donner l’exemple pour banaliser ces pratiques.

La seule règle d’or est de toujours agir dans l’intérêt de l’entreprise. Prendre du temps pour soi pour se montrer plus performant est bénéfique pour l’entreprise. À l’inverse, partir en vacances sans que ses objectifs soient atteints ne l’est pas. Il est donc de la responsabilité des employés d’arbitrer entre leurs souhaits et l’intérêt de la société. Afin de garantir le minimum conventionnel, les jours de congés doivent tout de même être déclarés, mais François Raynaud de Fitte nous assure que les résultats sont très positifs. Les employés sont motivés et fortement impliqués au quotidien. En pariant sur la flexibilité, PopChef compte également attirer et fidéliser les meilleurs profils. Un enjeu s’ajoute lors du recrutement puisqu’il convient de recruter des personnes qui sauront gérer ces libertés.

 

Confiance et transparence

Il est essentiel que la confiance soit mutuelle et réciproque. Les employés font confiance aux fondateurs quant à la bonne gestion de l’entreprise et, en retour, les fondateurs témoignent leur confiance à leurs collaborateurs en les laissant s’organiser comme ils le souhaitent. Au delà de la libre gestion de leurs plannings, les employés PopChef disposent d’une carte blanche totale pour réaliser leurs objectifs. Accompagnés par des managers dans la définition de ceux-ci, ils n’ont ensuite ni contrainte ni process à respecter. Ils sont libres de choisir le chemin qui leur convient le mieux pour atteindre leur but. Les fondateurs accordent leur entière confiance à leurs collaborateurs. À ce titre, l’entreprise ne réalise aucun contrôle des notes de frais et part du principe que les employés sauront faire des choix raisonnables lors de leurs déplacements.

 

En France où la relation entre employés et dirigeants est généralement peu caractérisée par la confiance et le « présentéisme » encore très ancré, le concept de vacances illimitées vient bousculer les mentalités. Et ce au grand bonheur des nouvelles générations qui rejettent les modèles de management traditionnels. Cependant, il est important de ne pas occulter le fait que des dérives peuvent apparaître. Des tensions peuvent émerger entre les employés si certains estiment que la prise de liberté n’est pas homogène et la charge de travail mal équilibrée. Mais à ce stade de l’expérimentation les résultats sont encourageants. Et Arnaud Devigne de rassurer « pour le moment le bilan est positif. Il n’y a pas eu d’abus ».

 

Pour en savoir plus sur le lien entre bonheur et performance au travail, lisez cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *